Le Vieux Logis d'Acquigny

Bienvenue au Vieux Logis

 

Au cœur du village d’Acquigny, à mi chemin entre Paris et Deauville, Valérie et José vous accueilleront et vous feront découvrir cette ancienne propriété du XVI ième siècle, chargée d’histoire.

 

Cette demeure de pierres à colombage, dont les murs sont recouverts de bois, est située face à l’église  et à proximité du Château d’Acquigny au cœur de la vallée de l’Eure et de l’Iton.

 

La demeure est idéale pour y séjourner lors de vos vacances ou de vos étapes professionnelles. Des chambres sont à votre disposition ainsi qu’un gîte tout équipé.

 

Nous nous ferons un plaisir de vous recevoir.

 

                                                                       

                                                                           Valérie et José Collet de OLIVEIRA

Un peu d'histoire

 

La propriété est située en face de l’église d’Acquigny. En venant du pont, nous pouvons admirer une vierge en bois dans l’angle de la maison. Cette demeure est difficile a imaginer de l’extérieur puisqu’elle ne présente, côté rue, qu’une petite façade. La partie la plus importante de la maison s’étend dans le jardin. Des bâtiments viennent longer la maison principale et ont certainement servi au personnel.

 

 

Le Vieux Logis d'Acquigny
 

 Un petit portillon s’ouvre sur une allée bordée de rosiers et permet l’accès au bord de l’Iton et à une petite bâtisse. Celle-ci est encore équipée d’un four à pain et d’une pompe à eau souvenir du lavoir.

 

Les historiens s’accordent à dater l’origine de la maison au XVI ième siècle. La maison a ensuite été transformée par ses différents propriétaires à partir du XIX ième siècle.

 

Située non loin du château, nous pouvons admirer sa statuaire et ses nombreuses décorations de motifs variés et d’inspiration religieuse. On pense que la propriété pouvait appartenir à un châtelain. Elle fût longtemps l’objet de pèlerinages religieux.

 

De nombreux propriétaires s’y sont succédé. Un hôte de renom fût Sacha Guitry. C’est ici qu’il fit construire un hémicycle aux allures de théâtre habillé de colonnes romaines et de gradins. Ce lieu magique nous offre  un plafond vouté en bois orné de fleurs de lys peintes.

La demeure a également abrité en 1946, l’école primaire du village. Un pupitre d’écolier au second étage porte la mémoire de cette époque.